Union Medicale Arménienne de France

Union Medicale Arménienne de France

Edito

Chers amis.

Le 26 mars 2020.

Comme annoncé dans le précédent courrier, je vous confirme la suspension de nos soirées mensuelles du vendredi. De toutes façons, le Yan's Club étant fermé, nous n'avions plus de lieu de réunion et il est bien évident qu'il n'était pas question pour nous de ne pas suivre au plus près les consignes gouvernementales.

Je vous rappelle donc ces simples mesures de confinement qui sont essentielles pour permettre l'éradication de ce maudit virus qui, si j'ose dire, nous empoisonne la vie. Restez donc chez vous, ne sortez qu si nécessaire, regroupez vos achats alimentaires ou médicaux afin de sortir le moins souvent de chez soi. Respectez bien aussi les règles d'hygiène que je vous rappelle à la suite de ce courrier.

Concernant le bal, nous avons eu la chance de pouvoir l'organiser in extremis une semaine avant les ordres de confinement. Malgré les circonstances difficiles de sa tenue et une participation légèrement réduite, ce fut, de l'avis unanime, une belle réussite, ce qui nous conforte pour l'avenir. La beauté des lieux, l'excellent repas du chef David Réal et l'ambiance musicale ont contribué à ce succès que nous espérons renouveler l'année prochaine, dans de meilleures conditions, j'espère.

Pour l'instant, l'UMAF est donc en sommeil. Le bureau ne se réunit plus à cause du confinement et malgré une dernière réunion le 10 mars, après le Bal, nous ne nous sommes plus réunis. Nous restons cependant en contact par l'intermédiaire des réseaux sociaux qui montrent en la circonstance une grande utilité quant à la communication entre nous tous. Pensez à les utiliser au maximum, prenez des nouvelles de vos parents et proches, le Covid 19 n'aura heureusement pas d'impact sur les relations « électroniques ».

Voilà pour le moment, ce que je pouvais vous dire à propos de notre association. Je vous adresserai un courrier dès que j'aurai du nouveau à vous annoncer. Je pense cependant qu'à l'heure où j'écris ces lignes, nous avons devant nous au moins 5 à 6 semaines de confinement pendant lesquelles il ne se passera pas grand chose.

En attendant de pouvoir se retrouver tous ensemble, je vous adresse mes très sincères amitiés.

Docteur Georges ABOULIAN, Président de l'UMAF Paris.

URGENT : ARRET MOMENTANÉ DES RÉUNIONS MENSUELLES

Paris, le samedi 14 mars 2020

Chers amis,

C'est avec une profonde tristesse que compte-tenu des événements que vous connaissez tous, le bureau de l'UMAF et moi-même avons pris par principe de précaution la décision de suspendre momentanément nos soirées mensuelles.

Covid19.jpg

Croyez bien que nous regrettons profondément d'avoir à prendre cette décision, mais nous ne pouvons pas faire courir le moindre risque à nos membres et amis.

En conséquence, la réunion prévue le vendredi 20 mars avec le Docteur Alain Gouyette concernant la cancérologie du futur est reportée à une date ultérieure.

Dès que les événements le permettront, nous reprendrons le cours normal de nos activités et vous en serez bien sûr tenus informés par mail, par Facebook et le site Internet de l'UMAF où toutes les informations vous seront données en temps utile.

En attendant le plaisir de se retrouver le plus vite possible, croyez, chers amis, à mes salutations les plus sincères.

Docteur Georges ABOULIAN, Président de l'UMAF-Paris.

Deux ans déjà...Ça passe très vite.

Chers amis

Tout d'abord, permettez moi, au nom du bureau et en mon nom propre, de vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2020. Qu'elle vous soit douce et légère et ne vous apporte que de la joie et de la santé.

Deux ans déjà passés depuis la prise de fonctions du nouveau bureau qui m'a confié la lourde tâche de le présider. Il est effectivement certain que la tâche est rude, mais il est vrai également qu'au cours de cette année écoulée, l'UMAF a continué de fonctionner comme par le passé, avec la richesse de ses réunions mensuelles.

En effet, nous avons pu tous les mois vous offrir des soirées avec alternance de thèmes médicaux et sujets communautaires. Concernant le médical, notamment en implantologie, sujet que j'ai eu l'honneur de vous présenter avec le Dr Emmanuel Boyadjian, la cardiologie en mars avec le Dr Alain Wajman, l'hématologie avec les greffes de cellules-souche présentées par le Docteur Gérard Hovakimian et le Professeur Jean-Jacques Kiladjian, et en octobre, nous avons fait le point sur les probiotiques avec le Dr Karl Parance, des laboratoires Immubio.

Concernant les sujets non médicaux, la palette a été très large avec une conférence sur le Transsibérien par le Docteur Frédéric Manoukian, la réception au mois d'avril du Docteur Yves Ternon qui a offert à tous les participants son livre "Frère arménien, frère juif, frère tutsi". Au mois de juin, nous avons reçu Anouche Der Sarkissian, fille de notre ami Vicken trop tôt disparu, qui nous a fait un compte-rendu de son voyage en Californie à la rencontre des arméno-américains,

Le dernier trimestre forcément plus court nous a permis d'organiser une soirée commune avec l'AMIF, l'association des médecins juifs de France au Mémorial de la Shoah, en novembre, nous avons reçu Jean-Luc Messager qui nous a fait le point sur la situation de la sécurité civile en Artsakh, et l'année s'est terminée autour du repas traditionnel festif de Noël, soirée où nous avons récapitulé l'ensemble de nos actions auprès de nos membres.

Comme vous le savez, ce n'est qu'une facette du travail du bureau dans la mesure où il organise et contrôle également toutes nos actions en Arménie, que ce soit l'Unité Dentaire Mobile, le dispensaire médico-dentaire pédiatrique de Spitak, l'opération des "Lunettes pour l'Arménie" qui avait eu lieu en aout 2018 à Spitak, l'épicentre du terrible séisme de 1998 dont nous avons commémoré l' anniversaire très récemment. Ajoutons l'action des chirurgiens-dentistes de l'UMAF qui partent tous les étés dans la colonie de vacances dirigée par Sœur Arousiag soigner bénévolement les petits orphelins du nord de l'Arménie.

Tout cela implique des moyens, tant sur le plan humain que financier, et c'est pour cela que nous devons être très nombreux à participer au bal de l'UMAF qui comme vous le savez, est maintenant notre seule source de levée de fonds dans la mesure où depuis bien longtemps déjà, les laboratoires pharmaceutiques ne nous aident plus. Soyons nombreux, prévenez vos amis, votre famille pour venir nous soutenir à travers votre présence au bal qui aura lieu le samedi 7 mars dans les locaux de l'hôtel Westin Paris-Vendôme.

Notre autre but, à la fin de l'année comme vous le savez, sera d'organiser des élections pour désigner un nouveau bureau et un nouveau président. Il est indispensable, je dirais même vital que nous puissions avoir de nouveaux membres cotisants pour augmenter nos effectifs et pérenniser ainsi la vie de l'association. Malheureusement, nous manquons cruellement de jeunes membres prêts à prendre la relève, et dans la mesure où de nombreux membres du bureau actuel ont fait savoir leur désir de se retirer de leurs fonctions, nous risquons d'avoir un sérieux problème de candidatures lors de ces élections.

Je compte donc sur vous tous qui connaissez des étudiants ou jeunes praticiens, à les pousser pour venir participer à la vie de notre association et même se présenter aux élections du futur bureau. Ce sera l'un de nos objectifs pour la suite de ce mandat. J'en profite d'ailleurs pour remercier tous les membres du bureau qui font tous le maximum pour faire bien vivre notre association, d'autant qu'à part notre site Internet, nous avons maintenant un site Facebook, tous deux régulièrement tenus à jour par Frédéric Manoukian.

En attendant de vous retrouver pour notre prochaine réunion, et surtout pour notre grand bal, je vous adresse mes très sincères amitiés.

Dr Georges Aboulian, Président de l'UMAF-Paris.

Chers amis.

Avec cette nouvelle année, un nouveau bureau a été élu par vous tous pour diriger notre association. Ce bureau m'a fait l'honneur de me désigner comme président, ce qui représente une lourde tâche quand il s'agit de succéder à Michel Chahinian. Je le remercie, lui et son bureau pour l'excellent travail accompli lors de son mandat et j'espère que celui qui se profile devant nous sera également réussi.

Pour cela, le bureau est déjà au travail, avec une équipe malheureusement inchangée à cause du manque de volontaires pour en faire partie. Il est vraiment dommage que nous ayons assisté simplement à un jeu de chaises musicales, ce qui fait que ce bureau est étrangement semblable au précédent.

Pourtant, la tâche, bien qu'immense, est passionnante. Et être à la tête d'une association reconnue et respectée comme l'UMAF est une charge lourde, mais aussi un grand privilège car avec la réussite de notre récent bal, nous avons pu rassembler des fonds, oh certes de manière encore insuffisante, mais qui nous permettront de continuer à aider l'Arménie au travers de nos actions. Pour cela, nous avons besoin de tout le monde, de recruter de nouveaux membres et surtout de faire adhérer les jeunes générations de confrères à notre association. C'est l'affaire de nous tous de faire venir à nous le maximum de jeunes afin de maintenir la vitalité de l'UMAF.

Il est également indispensable d'avoir le maximum de membres qui assistent aux réunions mensuelles du 3ème vendredi, ne serait ce que pour montrer à nos invités le plus souvent prestigieux la force de notre association par l'implication de ses membres. Le bureau et moi-même comptons sur vous.

Espérant vous rencontrer tous très prochainement, je vous adresse toutes mes amitiés.

Docteur Georges Aboulian, Président de l'UMAF-Paris.

Mes chers amis,

Tout d'abord je voudrais remercier tous ceux et celles qui par leur aide et leur présence ont contribué à la grande réussite de notre gala Grâce à vous tous, nous pourrons encore poursuivre nos missions en Arménie.
Retenez dès maintenant la date du samedi 10 février 2018, c'est à cette date que se déroulera notre prochain gala, toujours dans les salons du Westin.

J'en profite pour remercier également les nombreux participants aux soirées du troisième vendredi.
Nous avons reçu en janvier le professeur Stéphane Bonnet, en février notre amie Élise Boghossian avec laquelle nous participons au financement de son projet de bus médical pour Alep, et en mars, Vladimir Fedorovski brillant orateur très en phase avec l'actualité.
Le 21 avril, nous recevons celui que l'on surnomme le héros du Thalys, à savoir Monsieur Mark Moogalian. J'espère que vous viendrez nombreux rendre hommage à son courage.
En mai et en juin, nous aborderons des thèmes médicaux dont nous vous préciserons les thèmes ultérieurement.
Nous finirons le semestre en juillet par une soirée essentiellement festive.

Je vous rappelle également que notre association n'existe que par ses cotisants, n'oubliez pas d'être à jour de vos cotisations.
Nous avons toujours besoin de vos adresses Internet pour l'envoi des invitations.
Enfin je lance à nouveau un appel envers nos jeunes étudiants afin de les voir rejoindre notre association. Je me ferais un plaisir de les recevoir lors de nos futures réunions.

Batchigs à tous et à bientôt.

Docteur Michel Chahinian
Président de l'Umaf-Paris

Chers amis...

Je vous souhaite une bonne année 2017 au nom du bureau de l'Umaf-Paris



Qu'elle vous apporte joie, réussite et surtout santé.

L'année 2016 s'est malheureusement terminée avec le décès de notre ami et ancien président le docteur Jacques Yervant. Nous avons une pensée pour Bernadette et ses enfants et Jacques restera toujours dans nos cœurs.

Que nous réserve cette nouvelle année qui sera la dernière de mon mandat? Comme vous le savez, nous aurons en novembre prochain l'élection d'un nouveau bureau : il faut dès à présent penser au renouvellement de ce bureau et toutes les bonnes volontés seront les bienvenues.



Nous continuerons nos diverses actions en Arménie et c'est pourquoi nous avons encore besoin de votre présence et de votre générosité lors de notre gala du 11 mars 2017.

Nous poursuivons nos réunions mensuelles avec la venue en janvier du Professeur Stéphane Bonnet avec un sujet concernant la pathologie digestive. J'espère vous y retrouver le plus souvent possible et je souhaite aussi avoir un peu plus fréquemment la présence de nos jeunes.

Cette année sera aussi celle de la modernité avec de plus en plus de contacts par mail; c'est pourquoi nous avons besoin de vos adresses électroniques. Ne manquez pas de nous la communiquer dès que possible si ce n'est pas déjà fait.

Amitiés à tous.
Batchigs

Michel Chahinian

Chers amis

Les vacances sont finies et nous avons repris nos activités avec notre réunion mensuelle Nous avons donc reçu Monsieur Patrick Karam, vice président du conseil régional d'Ile de France. Son intervention et les questions posées par la nombreuse assistance ont permis de nous éclairer sur la situations des Chrétiens d'Orient.
Les prochaines réunions promettent d'être aussi intéressantes: le 21 octobre, nous recevrons le Professeur Latrémouille qui nous parlera du cœur artificiel, le Carmat.

Comme vous le savez, l'été a été marqué en Arménie par une prise d'otages. Il m'a été demandé de prendre position contre cette prise d'otages, ce que j'ai refusé de faire au nom de l'UMAF, rappelant que nous sommes une association professionnelle apolitique. De même, certains en diaspora nous ont reproché notre silence et ont même profité des possibilités Internet pour exprimer leur opinion sur nos propres sites. Nous n’ accepterons jamais de nous voir dicter nos positions

Enfin, de nombreux membres de l'UMAF n'ont pas chômé cet été:

Trois équipes de chirurgiens-dentistes ont participé au bon fonctionnement des cabinets dentaires dans la colonie de vacances de Sœur Aroussiag. Une plaque au nom de l'UMAF vient d'être posée au niveau de ces cabinets. Merci à Hopy, Chabou, Vahé, Cécile, Mathilde et Emmanuel.



Comme chaque année, Léon et toute son équipe ont organisé leur opération "Lunettes pour l'Arménie" dans la région de Sissian avec un succès toujours renouvelé.

Enfin avec Frédéric, nous avons fait le tour de nos différentes actions:
- Visite du Bus Dentaire afin d'évaluer leurs futurs besoins.
- Visite au dispensaire de Spitak
- Nous avons également pris des contacts avec des hôpitaux et associations s'occupant d'enfants diabétiques. C'est un très grand projet qui me tient à cœur et dont je vous parlerai bientôt. Nous consacrerons une partie de notre soirée de décembre à vous exposer tout cela.

N'oubliez pas dès à présent de retenir le premier week end de mars 2017 consacré à notre Gala et qui nous permettra de poursuivre nos actions. J'espère vous y retrouver nombreux ainsi que lors de nos futures réunions.

Je renouvelle également mon appel: si vous connaissez dans votre entourage de jeunes étudiants en profession médicale, n'hésitez pas à les convier, l'UMAF se fera un plaisir de les inviter.

Batchigs à tous.

Michel

PS: Pour ceux qui en Arménie ont assisté au concert des jeunes virtuoses, parlez en à vos amis et faites les venir pour les écouter au Yan’s Club le jeudi 11 novembre. Ils ne seront pas déçus.

Le mot du Président (juillet 2016)

Chers amis,

Comme je vous l'avais annoncé dans mon précédent courrier, il n'y aura pas de réunion de l'UMAF en juillet, le YAN'S CLUB étant fermé.

Je profite de ce courrier pour vous souhaiter de bonnes vacances et vous revoir tous en pleine forme en septembre.

Le bureau de l'UMAF-Paris arrive à mi-mandat. Durant ces 18 mois écoulés, nous avons reçu de nombreux conférenciers avec des thèmes qui, je l'espère, ont capté votre attention. Nous allons essayer dans les mois à venir de poursuivre sur cette voie.

Je tenais tout particulièrement à remercier les nombreux participants à nos soirées, qui par leur présence nous encouragent à continuer notre travail. Je voudrais remercier également tous les membres impliqués dans nos missions en Arménie, ainsi que ceux chargés des sorties culturelles.

Un dernier petit mot pour souhaiter du courage à nos confrères et amis malades ou hospitalisés.

Bien amicalement à vous tous,

Gros batchigs.

Michel CHAHINIAN, Président de l'Umaf-Paris.

Chers amis...

En ces moments difficiles pour nos frères du Karabagh, je tenais en mon nom et celui de l'UMAF à leur exprimer tout notre soutien.
Lors de l'émission spéciale que Ayp-FM a consacré à ce conflit, ma courte intervention a rappelé que nous serions toujours prêts à intervenir médicalement si cela devenait nécessaire.
Nous avons tous une pensée pour nos jeunes combattants dont le courage a permis d'arrêter l'invasion ennemie.
Nous devions recevoir pour notre soirée du vendredi 15 avril Monsieur François Rochebloine, mais malheureusement pour des raisons indépendantes de sa volonté, la réunion a été reportée à une date ultérieure.
J'espère pouvoir le recevoir dans les mois qui viennent car son soutien au Karabagh n'a jamais été aussi important que pendant cette période, ce qui hélas n'est pas le cas de nombreux responsables français.
Toutefois, je voudrais remercier Monsieur Kegham Kévonian qui assurera dans l’urgence cette soirée avec comme thème la question des réparations.

Chers amis, restons mobilisés et j'espère pour cela, vous retrouver nombreux le dimanche 24 avril à 15 heures 30, Place du Canada devant la statue de Komitas pour un rassemblement qui sera suivi d'une marche pour la justice.

Docteur Michel Chahinian
Président de l'Umaf-Paris.

SYMBOLIQUE

Vous avez reçu, ou vous allez recevoir le numéro 123 du journal UMAF. Depuis 1976, ce journal est l’image de marque de notre association, et cependant c’est notre dernier numéro que vous tenez dans vos mains.

L’Union Médicale Arménienne de France-Paris est la descendante de toutes les associations médicales arméniennes depuis le 19ème siècle. Grace à de courageux praticiens, les Docteurs Simonian et Dervichian en tête, cette association a été relancée et un journal trimestriel a été créé. Cette revue médicale et communautaire a été notre fierté Elle a surtout été notre carte de visite dans le monde entier.

En tant que Président, il m’a paru nécessaire de remercier tout ceux qui d’arrache-pied, ont travaillé pendant toutes ces années, afin que tous les 3 mois, le numéro soit conçu, élaboré, mis en page, envoyé, non seulement aux membres de l’association, mais aussi à de nombreux lecteurs en Arménie et partout à travers le monde.

Je me souviens combien nous attendions de le recevoir, de lire l’éditorial toujours pertinent, les nouvelles de la vie associative, et bien sûr tous ces articles médicaux ou communautaires qui nous ouvraient des perspectives de réflexion. Je n’oublie pas les mots croisés pas toujours si faciles de Patrice Kasparian, et les poèmes savoureux de Jean Medaxian.

Mais, à l’heure de la mondialisation, de la rapidité des communications, des difficultés économiques, il est nécessaire que nous nous adaptions. Notre journal va donc se transformer progressivement et nous allons nous efforcer de le recréer sous format numérique. Ce sera une des grandes tâches de notre Bureau et des suivants. Mais cela ne pourra se faire qu’avec votre aide à tous et votre collaboration. L’Arménie et la Diaspora arménienne ne font qu’un. Nous sommes trop peu nombreux pour paraître divisés. Voilà pourquoi il me parait important que nos liens se renforcent, notamment dans notre domaine médical .L’organisation de Congrès Mondiaux (comme celui de Los Angeles en Juillet) en est une des expressions. Mais l’utilisation comme lien d’un journal sur les réseaux sociaux pourra bien en être une autre, tout aussi efficace.

Notre monde change, et même nos symboles doivent se transformer.

A très bientôt, sur les ondes.

Docteur Georges MOSDITCHIAN, Président de l’UMAF-Paris

Hommage

Je voudrais rendre ici un hommage à notre Ami, le Professeur Hamlet Tamazian qui vient de nous quitter après une longue maladie. Depuis plus de 20 ans, ce fut un fidèle partenaire de l'UMAF-Paris et il a connu plusieurs présidents de notre association dans le cadre des échanges réalisés entre Paris et Erevan. Il dirigeait, jusqu'il y a quelques mois encore, l'Institut Mikaelian, spécialisé en chirurgie viscérale, urologique et traumatologique. De nombreux témoignages de son talent de chirurgien, de son caractère certes bien trempé mais très attachant vous seront présentés dans notre prochaine édition du journal de l'UMAF. Je voudrais également ici saluer son fils, Arthur Tamazian qui a su reprendre les rênes de cet hôpital de près de 200 lits et qui a rapidement apporté une touche de rénovation en transformant plusieurs ailes de cet institut afin de le rendre conforme aux normes occidentales. L'UMAF va bien entendu continuer son partenariat avec les différents chirurgiens de cet Institu,t mais tous nos regards sont actuellement tournés vers notre projet de bus dentaire qui devrait enfin voir le jour dans les semaines qui viennent. J'espère vous annoncer dans le prochain numéro la date précise de son inauguration à Erevan avant son départ pour le Tavush. Je voudrais aussi saluer et remercier aujourd'hui tous les intervenants qui acceptent de participer depuis plus de 30 ans, à nos rencontres mensuelles du Yan's Club, le 3ème vendredi de chaque mois. Vous pourrez lire dans le journal l'intervention du Professeur Bernard Debré que nous avons eu le grand honneur de recevoir récemment. Il nous a présenté avec une grande éloquence, beaucoup de finesse et souvent d'humour, les problèmes posés par l'éthique médicale. La présence d'une telle personnalité parmi nous démontre que l'UMAF peut encore et toujours apporter un regard et un jugement original sur l'actualité qu'elle soit médicale, communautaire ou littéraire.

                        Docteur Edouard MURATYAN
                        Président de l'UMAF-Paris.

S'abonner au fil RSS pour "Edito"